Appelez nous au 04 70 03 34 44

Accueil » Article » Activités » Green Wheel – Jour 8 et 9

Green Wheel – Jour 8 et 9

Le retour – jour 1

La Baignade

Nous le savions, le trajet du retour devait être une aventure en soi… et nous n’avons pas été déçus !
Jean et Giovanni sont rentrés directement à Montluçon dans le Picasso qui lui n’a pas de soucis de recharge (quoiqu’ils ont quand même failli tomber en panne sèche…) avec deux des vélos et le maximum de bagages.
Mais pour les 4 personnes et 2 vélos restants le retour s’annonçait plus aléatoire. L’inconnu étant l’autonomie de Zoé chargée de ces 4 personnes et 2 vélos. Le retour était de toute façon planifié sur deux jours… et il nous les a bien fallu !
Par contre, pas question de quitter la côte sans s’être baigné, c’était notre deuxième challenge : arrivés à l’océan, quoiqu’il arrive nous nous baignerons. Et nous l’avons fait, samedi midi avant de reprendre la route. 16° dedans et 16° dehors. Oui, ce n’est pas chaud mais au moins c’est uniforme !!
Pour Mélyna et Véronique, l’entrée dans l’eau s’est faite lentement mais sûrement. Pour Marion, la baignade s’est faite un peu plus dans la douleur… forcément quand on est habituée à se baigner dans une eau à 25°… Et pour Bastien, il aurait juste fallu que nous restions deux heures de plus pour qu’il entre entièrement dans l’eau…
Mais en tout cas, nous nous sommes tous baignés !
Dernière photo au  bord de l’océan et nous sommes partis.

green wheel saint brévin les pins plage

L’expérience Hellfest

Normalement notre premier ravitaillement est à Clisson dans 80 kms, le compteur nous indique 110 kms d’autonomie. A priori cela devrait être bon, mais par sécurité, un point de charge est quand même repéré sur le parcours, au cas où…
…le « au cas où » devient une nécessité ou plutôt une sécurité. C’est possible d’arriver à Clisson mais pas complètement certain, nous la jouons donc sécurité avec un arrêt de 15mn chez Renault près de Nantes.
C’est reparti direction Clisson cette fois. Tout est prévu : nous chargeons Zoé à Leclerc pendant que nous mangeons au Mc Do (oui je sais, pas de commentaires…. Bastien ne passe pas une journée sans nous parler de Mc Do, il a donc bien fallu faire quelques concessions !!!). Sauf que….. vous connaissez Clisson ? Non, nous non plus. Sauf que 160 000 fans de musique métal si !!!! Et oui, le Hellfest se déroule tous les ans depuis 11 ans, devinez où… à CLISSON !!! Et Leclerc est le centre de ralliement de tous ces amateurs de musique et de bonne bière.
Nous faisions un peu contraste avec notre petite voiture électrique à la recherche de courant…
Il faut admettre que si la situation nous a un peu déconcertés au début, elle nous a quand même bien fait marrer !! En même temps comment ne pas s’amuser de ce spectacle, quand à l’accueil du magasin un type à côté de vous demande s’il peut laisser son pichet de vin à la consigne car on lui interdit de rentrer avec, ou quand un grand dadais monté dans une voiture manège d’enfant râle quand le vigile lui demande de descendre alors que « mais Monsieur, j’ai mis ma pièce ! »
Bon par contre, nouvelle galère de borne : pour recharger il faut la carte Leclerc et nous, en bons geeks que nous sommes, nous ne l’avons que sur notre téléphone portable et le scanner de la borne n’arrive pas à détecter notre code barre. Changement de programme : nous allons charger dans le village d’en face chez Renault… et je pense qu’ils étaient très contents de nous voir, nous avons animé leur samedi !!! En tout cas nous avons été très bien accueillis.

Un long fleuve tranquille… ou presque !

Bon, ce n’est pas tout mais nous n’avons pas encore fait la moitié de notre trajet du jour et il est déjà plus de 16h. Direction Faye l’Abbesse où nous allons tester un autre type de borne. Il y a toujours quelques instants d’appréhension au moment de brancher le véhicule… mais là c’est bon, tout fonctionne. Il faut juste trouver le moyen de passer le temps dans ce petit village pas spécialement touristique.

green wheel manège
19h, nous repartons pour notre dernière étape du jour, direction Châtellerault sans vraiment savoir si nous trouverons quelque part où manger à l’heure où nous arriverons.
La route se passe bien. Arrivée à notre hôtel à 20h45. Celui-ci est accolé à un restaurant qui sert tard. Parfait ! Pas besoin de se casser la tête :  nous posons nos bagages avant d’aller manger pour pouvoir aller charger Zoé après dans le village juste à côté à 3km.
23h, direction la borne pour une heure de charge… sauf que (oui quand tout se passe bien ce n’est vraiment pas drôle !!) la borne m’indique « carte bloquée ». Comment ça carte bloquée, mais je m’en suis servie tout à l’heure sur une borne identique à celle-ci. Je réessaye, une fois, deux fois, trois fois… il faut admettre la chose : je ne pourrais pas charger sur cette borne ce soir. J’essaye quand même de chercher sur la borne un numéro d’assistance comme sur les bornes du 41… mais non, rien. Il y a quand même un numéro sur ma carte, j’essaye d’appeler avec mon téléphone qui lui non plus n’a presque plus de batterie (oui parce que c’est bien aussi de cumuler les handicaps !). Mais personne ne répond.
Il me reste 30km d’autonomie. Je rentre à l’hôtel. Marion me rejoint pour m’aider à trouver une solution. Il y a une borne à Auchan. Dans mes recherches j’avais vu que les bornes d’Auchan ne s’utilisaient qu’avec des cartes que nous n’avions pas mais comme c’était juste à côté, nous sommes allées à pied voir cette borne, par acquit de conscience… mais en vain.
C’est à l’hôtel que nous avons trouvé notre solution, pas parfaite mais au moins c’est une solution qui va bien nous dépanner : en garant Zoé sur le trottoir devant l’hôtel nous pouvons nous brancher sur une prise extérieure et laisser brancher toute la nuit. Nous ne serons pas chargés à bloc mais au moins nous pourrons nous rendre vers une borne qui fonctionnera. Merci au personnel de l’hôtel qui a été vraiment très sympathique.
Le lit extrêmement confortable (nous avons d’ailleurs failli laisser Bastien qui était tombé amoureux de son lit !) et le délicieux petit déjeuner a bien rechargé nos batterie à nous.

 

Le retour – jour 2

 

green wheel sieste
Cette deuxième étape de notre retour s’est globalement bien passée. Il nous a quand même fallu faire 3 recharges sur 200km. Ce qui nous a permis de faire un peu de balançoire, de manger dans une excellent restaurant à Châteauroux et de faire une dernière petite sieste à côté de la première borne sur laquelle nous nous sommes chargée : la boucle est bouclée !!!

green wheel chezal-Benoit
Retour à Montluçon : NOUS AVONS RÉUSSI !!!

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *