Appelez nous au 04 70 03 34 44

Accueil » Article » Activités » Sortie raquettes au Mont Dore

Sortie raquettes au Mont Dore

On part en promenade

Quand on a la chance de vivre dans une belle région comme l’Auvergne, on trouve facilement des endroits où faire de belles balades. Et quand c’est l’hiver et que certains résidents ne sont jamais allés à la montagne et n’ont jamais vu de neige, le choix est vite fait. Direction le Mont Dore !
Deux voitures sont parties de Montluçon tôt le matin le samedi 23 février dans l’optique de faire des raquettes sur les monts enneigés du Sancy…. avec l’espoir qu’il y ait assez de neige pour faire des raquettes (ce qui avec la météo des jours passés n’était pas gagné !).
6 garçons sont partis à l’aventure… oui, les filles n’aiment pas la neige…. ou les filles n’aiment pas les raquettes… ou les filles n’aiment pas le Sancy…. bon, en fait je ne sais pas pourquoi aucune fille n’a voulu venir, je peux juste vous dire que moi l’animatrice j’étais la seule fille entourée de 6 grands gaillards (détail non négligeable quand on a des petites jambes et qu’on va marcher toute la journée avec eux…).

Arrivée au Mont Dore

Direction le Capucin, sans arrêt par la case Mont Dore (on a un peu loupé la route qui monte au Capucin… mais ce n’est qu’un détail… c’était juste pour visiter !!)
Le temps de prendre un chocolat chaud et une viennoiserie histoire de se donner un peu de force, de récupérer raquettes, bâtons et forfaits et nous voilà partis d’un bon rythme sur les chemins enneigés (oui finalement, la neige était au rendez-vous… et même le soleil !)

Ils sont sérieux… ou inquiets 🙂

En avant !

Allez, c’est parti ! Bonne humeur, soleil et neige… la journée s’annonce belle !

en avant !

 

Belle vue, non ?

 

Au sommet (enfin presque !) et fier de l’être !!

En fait on n’est pas du tout au sommet même si on a déjà un peu grimpé. Oussou semble déjà bien fier de lui… mais on ne lâche rien, surtout que par la suite il y a moins de neige et que certains passages ressemblent presque un peu à de l’escalade (oui j’avoue, j’exagère !)

Objectif : voir la vue en haut du Capucin

 

Une pause s’impose

Il a fallu déchausser les raquettes puisque le soleil et les températures printanières des derniers jours a fait fondre une bonne partie de le neige sur les hauteurs. Mais peu importe, rien ne nous arrêtera pour voir la vue magnifique qu’offre le sommet du Capucin. Juste une petite pause et ça repart !
Le vertige commence à faire son travail chez certains… on perd un des gaillards et presque un deuxième…
Mais une fois arrivés là-haut, quelle vue !!! C’est la récompense ! Ce sera d’ailleurs dur de redescendre tellement on se sent bien là-haut.

On plante les bâtons au sommet

 

On n’est pas bien là ?

 

Moudjib en pleine réflexion sur la vie… les hauteurs l’inspirent !!

 

retour

Même si on n’a pas envie de bouger d’ici, il va quand même falloir redescendre : Ludo s’inquiète de ne pas nous voir revenir et on ne va tout de même pas le laisser manger tout seul en bas.
La descente est plus laborieuse que la montée : la neige qui cache des trous, les rochers, le matériel qui nous entrave…. des chutes sont inévitables mais heureusement rien de bien méchant.
On déjeune au soleil, au pied du Capucin avec une vue qui reste quand même très sympa. On est bien, le soleil nous réchauffe, la bonne humeur est toujours là, des discussions improbables s’engagent (Oussou, combien veux-tu d’enfants déjà ??!!), des rires sont partagés : c’est chouette cette journée !

La journée continue

Tout le monde est motivé pour continuer la randonnée (sauf Moudjib qui veut continuer à méditer… viens Moudjib, tu méditeras plus loin 😀 ).
C’est reparti de plus belle, on soupçonne Ludo d’avoir mis un truc dans sa bouteille, même dans les côtes il est loin devant… en tout cas moi c’est sûr je n’ai pas eu la même chose !!
Mais la vue est toujours aussi belle et on est bien. Il y a un peu plus de monde que le matin.
Il est 16h, il est temps de faire demi-tour pour ne pas être en retard pour rendre le matériel. Le groupe est séparé en deux : un groupe qui a pris le mauvais chemin et est passé par la piste de ski de fond (ouuuuhhhh !!!! c’est pas bien !!!!) et deux retardataires qui eux on pris la bonne voie mais du coup ont mis plus de temps car plus long (on fait durer le plaisir !!).
On rend le matos et on se fait un petit goûter avec chocolat chaud et croissants (on l’a bien mérité, non ?!)

Le lac de Guéry

Il fait beau, il n’est pas tard, on a envie de prolonger le plaisir. On fait alors un détour par le lac de Guéry qui se présente à nous sous ça forme gelée (superbe !)

Lac de Guéry gelé

 

Vue du lac de Guéry

Bon allez, il est l’heure de rentrer. La journée était magnifique, tout le monde rentre fatigué mais très content, dommage que cela passe aussi vite.
La montagne vide les têtes et pendant quelques heures les remplit de jolies choses et de bien être. Nous reviendrons, c’est certain, sans doute à une autre saison voir de nouveaux paysages et remplir à nouveau nos têtes de jolies choses….

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.