Appelez nous au 04 70 03 34 44

Accueil » Article » Activités » Green Wheel – jour 6

Green Wheel – jour 6

Angers – Nantes

Changement d’équipe

Bonne nuit de sommeil réparatrice à l’hôtel d’Angers et délicieux petit déjeuner gargantuesque pour faire le plein d’énergie.

greenwheelpetitdej angers
Puis c’est l’heure du départ. Giovanni ayant vraiment beaucoup trop mal au genou ne prendra pas le départ ce matin. C’est en chargeant les voitures que Jean se dit « et pourquoi pas moi ?! », Giovanni pourra conduire la seconde voiture. Il n’a pas tout à fait la tenue réglementaire, mais le principal y est. Du coup, le groupe prend un peu de retard sur le programme prévu, l’étape est la plus longue, il ne faut quand même pas trop trainer… mais c’est parti ! Par contre, les garçons n’ont pas chargé leurs batteries de vélo pendant la nuit et partent donc avec un léger handicap…

green wheel départ angers
Les chemins sont vraiment très mouillés, il y a de très très grosses flaques sur presque deux kilomètres ce qui fait que nous avons les pieds trempés et que nous prenons du retard.
La béquille de Marion se détache et il faut donc faire un petit arrêt réparation.
Pendant ce temps, l’équipe de l’intendance cherche un endroit où déjeuner. Nous trouvons un très bel endroit sur une esplanade qui surplombe le village et la Loire, il y a une table, des bancs et des arbres pour s’abriter s’il pleut. Mais finalement les cyclistes trouvent l’endroit trop proche sur le parcours. On repart donc à la recherche d’un nouvel endroit… et c’est compliqué…. mais finalement nouvel appel des cyclistes qui ont pris du retard à cause des routes. Nous déjeunerons donc à Saint Florent le Viel, le premier village. Par contre les cuisiniers ont pris du retard et quand les cyclistes arrivent, forcément, rien n’est prêt. Au menu : pâtes, sauce tomate-aubergine, et viande de bœuf hachée. Il y a un peu de travail et le tout sur une petit camping gaz….. et bien c’est long !!!

green wheel repas

Pluie et déboires

Alors que jusque là il faisait plutôt beau (d’ailleurs Mélyna en a profité pour faire une petite séance de bronzage), au moment de manger il s’est mis à pleuvoir. La pause repas n’a pas été des plus confortable, chacun mangeant debout à l’abri d’un arbre.

greenwhelle pluie
Après la pluie et le repas, les vélos repartent, mais sans Jean qui remonte pour le moment dans le Picasso.
La Zoé est restée à Ancenis car son autonomie est au ras des pâquerettes… ce qui n’est pas grave puisqu’il y a un garage Renault et une borne à Ancenis…. sauf que non : la borne est en panne. Il reste 35 kms d’autonomie…. La prochaine borne est à 20kms mais ce n’est pas une borne rapide. Pas le choix de toute façon. Il faut juste espérer que celle-ci fonctionne… et c’est le cas. Ouf ! Car j’étais complètement dans le rouge. Belle frayeur tout de même.

green wheel autonomie zoé
De leur côté, les cyclistes, repartis sous un ciel très menaçant, ont aussi leur lot de galères. Première crevaison du parcours pour Marion, quelques kilomètres après être partis juste devant un chemin inondé.

green wheel crevaison

GreenPote est très attentif à cette réparation

Après la réparation, il faut traverser cette route inondée, mais pour ne pas mouiller encore les chaussures et les chaussettes le mieux est de traverser pieds nus !!
Puis les choses se sont encore compliquées car les chemins étaient de plus en plus inondés. Il a donc été décidé de prendre la route départementale pour réussir à avancer. Et puis à nouveau pluie et orage mais nous avons pu nous abriter dans une station essence.

La récompense

Et puis après la crevaison, les routes inondés, les orages… la chute de Bastien sur la voie verte qui était évidemment glissante. Vraiment, pas facile cette journée.
Après 112kms, arrivée dans un magnifique hôtel, récompense de cette longue journée. Et double récompense pour Mélyna qui a pu prendre le bain qu’elle réclamait depuis le début de la semaine.
Toute le monde est bien fatigué mais nous décidons malgré tout d’aller dans le centre de Nantes pour diner. La soirée s’arrêtera là : vraiment pas le courage de visiter plus cette (sans doute) jolie ville.
Demain dernière étape : OCÉAN NOUS VOILA !!

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *